“Les transhumanistes québécois” - Hiver 2007 - Solaris

Les transhumanistes québécois

“Au loin brillent les étoiles, qui nous attendent depuis le commencement de l’univers. Il est minuit, Dr Faust. Nous évoluerons. Et personne ne nous en empêchera.” Manifeste des mutants, Justice De Thézier.

Le Québec abrite lui aussi ses transhumanistes. Justice De Thézier est un de ses promoteurs les plus connus. Fils d’immigrants haïtiens, il est né et a grandi à Montréal. Il poursuit en ce moment des études en science, technologie et société à l’Université du Québec à Montréal. Ses intérêts touchent plus particulièrement l’impact des technologies émergentes sur les politiques publiques. En 2003, De Thézier fonde l’Association transhumaniste du Québec (ATQ), et en 2006, il devient membre du conseil d’administration de l’Association transhumaniste mondiale, un organisme à but non lucratif international qui préconise l’usage éthique des technologies d’augmentation humaine. Il cherche faire connaître les perspectives communautaires sur le droit à l’amélioration humaine et à promouvoir le transhumanisme démocratique, “une forme d’utopisme réaliste”, à travers la discussion, l’éducation et l’art.

L’ATQ compte 65 membres et se réunit une fois par mois au Café Presse, situé au 3501, avenue du Parc à Montréal. Les rencontres sont organisées à travers le Montreal Transhumanist Meetup Group à : transhumanism.meetup.com/2/. On peut contacter l’organisateur à : dethezier-at-hotmail.com. Pour plus d’informations, consultez la liste d’annonce bilingue officielle des nouvelles de section, rencontres et évènements spéciaux de la section montréalaise de l’ATQ (http://www.transhumanism.org/mailman/listinfo/mta-announce) et le forum bilingue officiel (http://www.transhumanism.org/mailman/listinfo/mta-talk).

Je lui ai posé quelques questions sur le mouvement transhumaniste québécois.

Solaris : Votre mouvement est-il actif ?

JDT : Pour le moment, les transhumanistes québécois sont en mode de réflexion à savoir si nous voulons demeurer un petit groupe de discussion ou faire les efforts nécessaires pour devenir un mouvement citoyen pour la défense du droit de contrôler nos corps, l’accès équitable aux nouvelles technologies et la réglementation indépendante des risques technologiques.

Solaris : Y a-t-il des coûts d’adhésion ou d’abonnement ?

JDT : Pour le moment, il y a seulement des frais de 50$ US pour devenir membre de soutien de l’Association transhumaniste mondiale.

Solaris : Qui peut-on rencontrer lors de ces réunions ?

JDT : Des chercheurs, des étudiants universitaires, des activistes, des artistes, de simples curieux…

Solaris : Quelles sont les questions abordées chez les transhumanistes québécois : immortalité, intelligence artificielle, singularité technologique, transformations corporelles, etc. ?

JDT : Les enjeux sociaux liés à toutes ces questions mais surtout aux transformations corporelles.

Solaris : Quels sont les objectifs de l’Association transhumaniste du Québec ?

JDT : Stimuler les citoyens à réfléchir de façon critique aux promesses et dangers liés à l’émergence des technologies d’amélioration humaine afin de débattre en toute rationalité de ce qui devrait être fait ainsi qu’un ordre social au Québec où l’on pourra mettre en oeuvre des décisions responsables.

Solaris : Pouvez-vous nous donner un exemple où les transhumanistes québécois utilisent la science ou la technologie dans leur vie quotidienne afin de bonifier leur qualité de vie ?

JDT : Pour être plus productif, dormir moins et travailler plus, être plus concentré, plus vigilant, plus créatif, plus vif, posséder une meilleure mémoire ; certains prennent des nootropiques ( du grec noos, qui veut dire “esprit”, et tropos, qui veut dire “changer, aller vers” ). En anglais, on les appelle les smart drugs et ça n’a rien à voir avec le ginko biloba et autres substances présentes dans les smart drinks. En fait, ces drogues prescrites sur ordonnance sont développées afin de traiter des patients atteints de troubles neuro-dégénératifs comme les maladies de Parkinson et d’Alzheimer ou alors souffrant de troubles du sommeil comme l’hypersomnie ou la narcolepsie. En bref, tous ces médicaments agissent sur les neurotransmetteurs et augmentent les cognitions du cerveau, ce qui a pour effet de rehausser les habiletés intellectuelles, aussi bien chez les personnes malades que chez les personnes saines, avec très peu d’effets secondaires.

Solaris : Lisez-vous de la science-fiction ? Et si oui, quelles sont vos auteurs préférés :

JDT : Oui. Bruce Sterling, Charles Stross, Cory Doctorow, Greg Egan, Ken MacLeod, Neal Stephenson, etc.

Solaris : Que conseillez-vous comme lecture de vulgarisation scientifique à nos lecteurs ?

JDT : Le Journal of Evolution and Technology à http://www.jetpress.org/.

Ressources sur le Web :

Justice De Thézier : http://en.wikipedia.org/wiki/Justice_De_Th%C3%A9zier

Qu’est ce que le transhumanisme… québécois ? : http://www.transhumanism.org/index.php/WTA/more/496/

--------------------------------------
http://www.revue-solaris.com/numero/2007/161.htm

Posted by justicedt on 2005/12/31 •
Search



This is the archive site for World Transhumanist Association content circa 1998-2009. Please see our new site at humanityplus.org.

Lingua
- Français
- Español
- Deutsch
- Suomi
- Italiano
- Russian
- more...